L'avenir de l'enfant IMC

Ces enfants nécessitent des soins et un suivi médical, rééducatif, psychologique, scolaire au long cours :


- analyse précise des difficultés et des capacités propres à chaque enfant atteint de paralysie cérébrale, ces difficultés évoluant avec le temps, la croissance, les exigences scolaires, l’âge, …
- prescription des rééducations, traitements, appareillages, éventuellement chirurgie,
- concertations régulières avec les enseignants et l’équipe éducative,
- suivi et réajustement des actions thérapeutiques, scolaires et éducatives en fonction de l’évolution du jeune et de son projet.



Consultations médicales, rééducations en libéral et suivi scolaire peuvent quelquefois être coordonnés par les parents.
Dans d’autres cas, la complexité et le nombre important des interventions imposent la médiation d’une structure spécialisée (Camsp, SESSD, IEM, selon les cas) qui pourra réaliser l’essentiel des actions thérapeutiques, et surtout, en accord avec les parents, assurera la mise en cohérence des différentes interventions thérapeutiques nécessaires à l’état du jeune avec la scolarisation (liens et collaboration entre les différents intervenants, hospitaliers, libéraux, scolaires, administratifs, etc.).
 


 La vie adulte doit être préparée en amont par un travail de l’autonomie de vie quotidienne et par l’aboutissement d’un projet professionnel très réfléchi. Les évaluations croisées entre équipe de soins, parents et enseignants sont précieuses, avec bilans réguliers. La vie professionnelle et personnelle doit être envisagée pour la majorité, emploi « ordinaire », « poste réservé », CAT… La vie culturelle est une grande richesse pour tous, l’accès à la culture doit faire partie des objectifs, ainsi que la pratique de sports adaptés.

 

Mais n'oubliez jamais que votre enfant est capable de beaucoup de choses!!!



Réagir


CAPTCHA